Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2010

Bull is back !

Bull, quesaco ?

Red Bull, Sitting Bull, Raging Bull, Dog Bull, la BD Bull ?

Mais non, je fais référence à l’ex-constructeur national, le fleuron de la technologie française dans les années 60, le tombeur de la CII, le bénéficiaire principal du plan calcul, le nationalisé et recapitalisé de 1981. Si vous avez plus de quarante ans, cela devrait vous intéresser, car vous avez payé une bonne partie de son déficit à travers vos impôts …

Quand on interroge quelqu’un de moins de cinquante ans, peu de chance que l’on fasse référence à l’ancien constructeur  informatique, qui faisait presque jeu égal avec IBM dans les années 50.

Mais c’était au siècle dernier …

 

Aujourd’hui Bull fait de nouveau parler de lui mais de façon plus modeste.

En effet Bull vient de livrer au CEA Tera 100, le 6eme plus puissant ordinateur de la planète.

Avec 1,05 pétaflops de puissance de calcul sur le test du Linpack, Tera 100 devient le premier supercalculateur européen à franchir la barre du pétaflops (1015 Floating Point Operation per second). Les Etats-Unis et la Chine sont toutefois nettement devant avec des puissances qui avoisinent désormais les 2 pétaflops.

Sur la base du classement de novembre 2010, le Tera 100 de Bull et du CEA se classerait en sixième position derrière trois systèmes chinois et deux état-uniens.

TOP 10 Systems - 11/2010

1

Tianhe-1A - NUDT TH MPP, X5670 2.93Ghz 6C, NVIDIA GPU, FT-1000 8C

2

Jaguar - Cray XT5-HE Opteron 6-core 2.6 GHz

3

Nebulae - Dawning TC3600 Blade, Intel X5650, NVidia Tesla C2050 GPU

4

TSUBAME 2.0 - HP ProLiant SL390s G7 Xeon 6C X5670, Nvidia GPU, Linux/Windows

5

Hopper - Cray XE6 12-core 2.1 GHz

6

Tera-100 - Bull bullx super-node S6010/S6030

7

Roadrunner - BladeCenter QS22/LS21 Cluster, PowerXCell 8i 3.2 Ghz / Opteron DC 1.8 GHz, Voltaire Infiniband

8

Kraken XT5 - Cray XT5-HE Opteron 6-core 2.6 GHz

9

JUGENE - Blue Gene/P Solution

10

Cielo - Cray XE6 8-core 2.4 GHz

 

Tera 100 est le fruit d'un investissement de 100 millions d'euros. Il s'agit d'un cluster composé de 4 370 serveurs Bullx série S regroupant 17 480 processeurs Intel Xeon 7500, 300 To de mémoire et 20 Po de capacités de stockage.

La puissance de calcul de Tera 100 est exploitée par les chercheurs du CEA (exclusivement) pour réaliser des simulations sur les systèmes d’armes nucléaires. Depuis l’arrêt des essais nucléaires, la simulation numérique est devenue critique dans ce secteur de la recherche.

Pour rappel :

Unité de performance des processeurs

Nom

FLOPS

 

yottaFLOPS

1024

 

zettaFLOPS

1021

 

exaFLOPS

1018

 

pétaFLOPS

1015

 

téraFLOPS

1012

 

gigaFLOPS

109

 

megaFLOPS

106

 

kiloFLOPS

103

 

 

Du Gamma 60 au Tera 100, positionnement de Bull

gamma60_baie.jpgA ses débuts Bull était positionné sur la vente d’objets complexes à fort valeur ajoutée et en petit nombre (Quelques centaines puis quelques milliers au maximum).

Ici on voit un Gamma 60, des années 1957-1964. (Il faut noter que ces systèmes avaient été livrés sans OS, qui furent développés conjointement avec les premiers clients).

Bull a ensuite été reconnu pour la qualité et les performances de ses systèmes DPS/GCOS dédiés aux applications de gestion des banques, assurances et grandes administrations. 

 

 

 

 

1-reportage-tera100.jpg

Avec l’arrivée des systèmes ouverts, d'Unix et de Windows, Bull a vainement  tenté de changer de positionnement, mais n’a jamais réussi à se positionner sur le marché des produits à fort volume et à faible valeur ajoutée.

Avec le Tera 100, Bull retrouve aujourd’hui son ancien positionnement. Espérons que cela lui réussisse ...

 

 

Le Tera 100

 

 

 

Si la techno des années 50 vous intéresse aller sur :

http://www.feb-patrimoine.com/PROJET/gamma60/gamma60_tech... 

Commentaires

tu rigoles ! il se fait battre par un opteron 6 core a 2.6 GHz ! C'est quasiment ce que j'ai sur mon portable... j'ai loupé un truc ???

Écrit par : Seb | 07/12/2010

"tu rigoles ! il se fait battre par un opteron 6 core a 2.6 GHz ".

Tu as raison sur l'Opteron, mais la différence c'est la puissance d'UN opteron comparé à des milliers d'opterons.

C'est comme la différence entre quelqu'un qui a UN neurone et quelqu'un qui en a des ......................................................................................................................................................................................................................................................................................

Écrit par : marto | 07/12/2010

Woua! Tu vas peut-être pouvoir retourner bosser là bas...
(j'aime bien la comparaison avec les neurones aussi).

Écrit par : Docteur Solex | 08/12/2010

Eh si ! Bull a survécu grâce à sa division maintenance et grâce à la longévité des applications de ses clients GCOS 7 et GCOS 8. (Il doit en rester encore quelques uns).
Les GCOS tournent maintenant sur des Novascale (sur des décors Windows ou Linux, je pense).
Mais Bull a aussi acquis beaucoup d'expertise sur Unix et sur la parallélisation des multiprocesseurs, expertise qui lui permet aujourd'hui de se repositionner sur des systèmes massivement parallèle comme Tera 100

Écrit par : marto | 11/12/2010

Les commentaires sont fermés.