Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2011

Plus sur les blaireaux

Suite au commentaire de Nico sur le dernier post, j'ai consulté Internet pour en savoir plus sur la chasse au blaireau.

 

Commentaire de Nico :

"Bon... pour le blaireau ... il faut un permis de chasse. Il peut en prendre un à la préfecture du Vaucluse http://pref-vaucluse.demarchesenligne.fr/droits-et-demarc...

 Sinon pour les hirondelles, je lui conseille le filet, genre attrapage de drones Boeing/Textron : http://www.youtube.com/watch?v=vK59QZBDMN4 Bises, Nico."

 

Et voilà ce que j'ai trouvé sur Internet  :

La pratique du déterrage, ou bien de la "vénerie sous terre" est quand même du genre barbare et sanguinaire, lisez plutôt :

"Le déterrage, ou vénerie sous terre, est une pratique de chasse extrêmement cruelle.

Les déterreurs insèrent des chiens dans le terrier et bouchent les entrées. Les chiens doivent acculer l'animal au fond du terrier le temps que les déterreurs creusent un trou. Ensuite, les animaux sauvages (blaireau, renard, ragondin) seront « arrachés » de leur terrier avec des pinces en fer, puis généralement tués à la dague !

L’animal souffre énormément : Morsures par les chiens (et combats violents), éventuels coups de pelles et pioches, capture brutale avec la pince métallique et mise à mort douloureuse à la dague !

http://www.jackrussellofficiel.com/chasse/blaireau.asp

http://www.abolition-deterrage.com/le_deterrage.htm

 

Les déterreurs créent même des championnats de déterrage !"

http://www.youtube.com/watch?v=XYCxa9cll9A&NR=1

 

Mais la prise au collet (ou au bellistre :prise par la patte) n'est pas trsite non plus !

http://www.youtube.com/watch?v=I2MF_AVzQfg

 

Signalons à au président de la ligue de protection des vers de terre (LPVDT) que le collet sans arrêtoir est INTERDIT en France, car il n'est pas sélectif.

Il existe des collets autorisés en France, ils sont munis d'un arrêtoir empêchant en théorie tout étranglement, ils doivent être agrées par arrêté ministériel après avis du conseil national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Ils sont réservés à l'usage des seuls piégeurs agréés, dans un cadre réglementaire très encadré, et ne sont pas autorisés pour la chasse. Cette technique avec arrêtoir est quant à elle un peu plus sélective mais il arrive fréquemment que des animaux non piègeables s'y prennent (par exemple, de nombreux blaireaux laissent leur vie dans des collets).

http://www.chasse.eu/piege-belisle-selectif-inox-xml-228_...

 

A bon entendeur salut !

 

____________________________________________________________________________________

Porquoi ne pas lire ou relire à cette occasion le post :

http://seulsdanslecosmos.hautetfort.com/archive/2010/03/0...

qui pose notamment quelques questions :

Qu’est-ce qui différencie l’humain de l’animal ? Le langage, la conscience, l’intelligence, l’âme, l’essence divine, la culture ?

Les animaux sont ils des machines, des objets à la disposition des hommes ?

Ou bien des êtres vivants sensibles, sujets à la souffrance ? Voire même conscients de leur souffrance?

Les animaux ont-ils une âme?

S’ils sont sensibles à ce qui leur fait du bien ou du mal, jusqu’où va leur capacité à remonter jusqu'aux idées de bien et de mal ?

Quelles sont les places respectives de l’humain et de l’animal ? Quels sont leurs droits ? Sont-ils objets ou bien sujets de droit ? Quels sont leurs rapports avec la nature ?

Jusqu’où peut aller la domination de l’être humain sur l’animal ?

 

Les commentaires sont fermés.