Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2011

Facebook : du danger d'être ami de Ben Ali

Le Monde du 18 janvier 2011

"L'ancien chef de l'Etat - souvent désigné comme "le dictateur" sur le Net - possédait lui-même deux pages sur Facebook qu'un administarteur zélé a fait disparaître dès l'annonce de sa fuite. "Trop tard, s'esclaffe Khaled. On a copié les 273 000 personnes qui s'y étaient inscrites comme amies du président ...""

Une fois de plus la preuve est donnée que Facebook relève de l'auto-fichage ...

A bon entendeur, salut !

17/01/2011

Rendons aux papes ce qui leur appartient

Mise à jour du 17 janvier 2011

 

Réjouissons-nous !, c'est fait, Benoît XVI a décrété la béatification de Jean-Paul II, ... et poursuit activement l'instruction de celle de Pie XII.

 

"Une forme d'autojustification de la papauté" titre Le Monde du 16-17 janvier 2011.

 Sur les dix derniers papes, seuls trois, Léon XIII, Benoît XV et Pie XI demeurent étrangers, pour des raisons essentiellement politiques à ce concours de glorification. Ralliement au régime républicain pour l'un, opposition à la 1ere guerre mondiale pour le second et signature des accords de Latran avec Mussolini pour le troisième.

 

Et dans Le Point du 4/11/2010, 

 

"Un nouveau pas a été franchi en faveur de la béatification de Pie XII. Après la proclamation par Benoît XVI des "vertus héroïques" d'Eugenio Pacelli en décembre dernier, le Vatican a rendu publique la prière de béatification du souverain pontife décédé en 1958. Rédigé par Don Nicola Bux, membre de Congrégation pour le culte divin, le texte a reçu l'imprimatur du cardinal Bagnasco, président de la Conférence épiscopale italienne. Un petit morceau d'une soutane blanche ayant appartenu à Pie XII a été inséré dans mille exemplaires du document qui ont ainsi valeur de relique. Désormais, il ne manque que la confirmation du miracle attribué à Pie XII - la guérison inexpliquée d'une femme atteinte d'une tumeur maligne - pour qu'il soit déclaré "bienheureux".

Mais un passage de la prière ne va pas manquer d'alimenter les polémiques : "Il a ouvert les bras de Pierre, sans distinction, à toutes les victimes de l'épouvantable tragédie de la Seconde Guerre mondiale." Cette phrase est une provocation pour ceux qui reprochent à Eugenio Pacelli de n'avoir pas protesté lors de la rafle du ghetto de Rome, qui a conduit à la déportation de 1.022 juifs, et de ne pas avoir dénoncé après-guerre la Shoah."

 

Pourquoi les béatifications ?

Une béatification est la déclaration, par décret pontifical, qu'une personne de foi chrétienne a pratiqué les vertus naturelles et chrétiennes de façon exemplaire. La vénération publique de celui ou celle qui est alors appelé Bienheureux(se) est par la suite autorisée, localement ou universellement.

A cette occasion, il n’est pas inutile de revenir sur les décisions et les actions les plus controversées d’un certain nombre de papes et pères de l'église dont la plupart ont été béatifiés ou canonisés.

 

Benoît XVI

Joseph Ratzinger (1927-) élu pape le 19 avril 2005

A levé l'excommunication de l’évêque Williamson, négationniste confirmé de la Shoah.

A relancé le processus de béatification de Pie XII, malgré la controverse sur le silence de ce dernier devant la Shoah, pendant et après la 2eme guerre mondiale. N'a toujours pas ouvert les archives du Vatican concernant cette période

 

Pie IX

Giovanni Maria Mastali Ferretti, évêque d'Imola, né en 1792, élu pape le 16 Juin 1846, décédé le 7 Février 1878.
Béatifié le 3 septembre 2000 par le pape Jean-Paul II

C’est  le Pape du Dogme de l’Immaculée Conception (1854), du Syllabus (1864) et du Concile Vatican I (1869-1870).

En 1866, a signé une instruction du Saint-Office justifiant l'esclavage :« L'esclavage, en lui même, est dans sa nature essentielle pas du tout contraire au droit naturel et divin, et il peut y avoir plusieurs raisons justes d'esclavage, et celles-ci se réfèrent à des théologiens approuvés... Il n'est pas contraire au droit naturel et divin pour un esclave, qu'il soit vendu, acheté, échangé ou donné. »

En 1867, a convoqué le concile Vatican I, qui a proclamé l'infaillibilité du pape.

Le 8 décembre 1854, Pie IX a proclamé, dans sa bulle Ineffabilis Deus, le dogme de l'Immaculée Conception, qui proclame que la bienheureuse Vierge Marie a été exempte du péché originel. (A ne pas confondre avec le dogme de la virginité de Marie). Ce dernier dogme a été proclamé par le 2e concile de Constantinople en 553, par le pape Innocent III lors du 4e concile de Latran en 1215 et par le pape Grégoire X lors du 2e concile de Lyon en 1274.

 

Paul III, Jules III, Marcel II, Paul IV et Pie IV

Concile de Trente (1542-1560)

En réaction à la Réforme protestante, tous ces papes ont convoqué une série de conciles pour confirmer la doctrine du péché originel, que l'on doit à Saint Augustin,  de l’autorité de la Bible spécifique au catholicisme romain et confirmer les sept sacrements, le culte des saints et des reliques ainsi que le dogme de la transsubstantiation.

En 1563, le Saint Siège, sous la conduite de Paul IV, décrète que la lecture de certains livres doit être interdite. Cette interdiction concerne les livres hérétiques, obscènes et de sorcellerie. Ils sont alors répertoriés dans un catalogue appelé " Index Librorum Prohibitorum".

En 1948, la 32e et dernière édition contenait quatre mille titres censurés pour des raisons diverses : hérésie, immoralité, licence sexuelle, politiquement incorrect, etc. On y trouvait des écrivains et des philosophes connus tels que Diderot, Pascal, Rousseau, Descartes, Laurence Sterne, Voltaire, Daniel Defoe, Balzac, Larousse pour son dictionnaire du XIXe siècle.

 

Clément VIII

Le 20 janvier 1600, Clément VIII ordonna au tribunal de l'Inquisition de juger Giordano Bruno qui le déclara hérétique et qui, « devant son extrême et résolue défense », le condamna à être brûlé sur le bûcher au Campo de' Fiori.

Clément VIII prit également des mesures hostiles aux Juifs, leur interdisant les activités commerciales dans l'enclave papale d'Avignon, et renouvelant l'interdiction pour les Juifs de s'installer en dehors du ghetto de Rome.

 

Innocent III, Grégoire IX, Benoît XII, Jean XXII

L'Inquisition médiévale est introduite devant les tribunaux ecclésiastiques par le pape Innocent III en 1199. En février 1231, Grégoire IX publie la constitution Excommunicamus, qui prescrit la détention à vie pour les hérétiques repentis et la peine de mort pour les hérétiques obstinés

De 1250 à 1257, l'Inquisition met fin à l'hérésie cathare, non sans douleur : elle brûle 21 personnes et en condamne 239 au « mur étroit » (détention avec port d'entraves, au pain et à l'eau). Le dernier éclat de violence a lieu dans la cité-État de Sirmione, en Lombardie, accusée en 1273 de cacher un évêque cathare : deux cents de ses habitants sont envoyés au bûcher par les autorités civiles. Un des derniers bûchers pour hérésie est celui de Pierre Autier, brûlé en 1310. Les derniers croyants, comme le berger Peire Maury de Montaillou, seront mis au « mur étroit » en 1318 par l'évêque inquisiteur cistercien Jacques Fournier, futur pape Benoît XII.

Un peu plus tard, les prérogatives de l'Inquisition s'élargissent. Outre les cathares et les vaudois, elle est appelée à combattre des éléments de plus en plus divers : l'apostasie de juifs et musulmans convertis ou encore la sorcellerie, laquelle leur est assignée formellement en 1261 par Jean XXII.

 

 

Grégoire VII

C'est lui qui a imposé le célibat des prêtres. Suite à un concile tenu à Rome en 1074, une bulle papale de Grégoire VII oblige les prêtres au célibat. Le pape veut imposer le célibat au clergé pour des raisons politiques et économiques., dans le cadre de sa lutte contre la simonie (l’achat et la vente de biens spirituels, et des charges ecclésiastiques)

Les prêtres mariés étaient, en effet, tentés de s'enrichir et de constituer une rente au profit de leurs descendants, privant ainsi l'Église de moyens matériels considérables.

 

 

 

Pierre Chrysologue, Eusèbe de Césarée, Grégoire de Nazianze, Grégoire de Nysse, Jean Chrysostome, Astérios d'Amasée et Méliton de Sardes

Le peuple déicide est une expression polémique désignant autrefois le peuple juif, en opposition avec le peuple de Dieu, qui est le nom donné à l'Église chrétienne. Le terme « déicide », dont le premier utilisateur paraît être Pierre Chrysologue, signifie le meurtre de Dieu, c'est-à-dire la crucifixion du Christ selon le point de vue chrétien.

Cette expression constitue l'un des fondements historiques de l'antisémitisme chrétien.

Elle s'appuie sur plusieurs passages du Nouveau Testament, notamment dans les Épîtres de Paul, et reprend l'accusation lancée par Méliton de Sardes dans son Sermon de Pâques ainsi que par Grégoire de Nazianze et Jean Chrysostome, entre autres : les Juifs seraient les « meurtriers de Dieu » et porteraient la culpabilité de la crucifixion

Jules Isaac, dans "L'Enseignement du mépris" (1962) déclare « il y a un antisémitisme chrétien. Toujours vivace et virulent. En étendue, en profondeur. Conscient ou subconscient. [...] Dans leur grande majorité les chrétiens – ou reconnus comme tels – sont antisémites. Car même chez les meilleurs [chrétiens], ceux-là même qui ont engagé contre l'antisémitisme nazi le plus généreux combat, il est aisé de relever les traces d'un antisémitisme en quelque sorte subconscient. »

Il cite l' Epitre dite de Barnabé (Ier siècle), le Dialogue avec Tryphon de Justin Martyr (IIe siècle), ou encore l'un des plus anciens évangiles apocryphes, l' Evangile de Pierre, qui ne met en oeuvre que les juifs dans la crucifixion. Jules Isaac va encore citer le pape Eusèbe, Saint Grégoire de Nysse, Saint Jean Chrysostome, et Saint Augustin qui portent tous, dès le début de l'ère chrétienne, la culpabilité de la crucifixion sur le peuple juif.



Urbain II (béatifié), Jean VIII, Calixte II, Grégoire VIII, Innocent III, Pélage Galvani, Grégoire IX, Innocent IV

Les croisades du Moyen Âge sont des pèlerinages armés prêchés par les papes. De 1095 à 1229, les papes cités ci-dessus ont été à l'origine de 6 croisades.

Bernard de Clairvaux, un des grands personnages de l'Occident chrétien et un conseiller écouté des papes, a prêché la seconde croisade (1146-1149). Canonisé le 18 janvier 1174 par Alexandre III, Bernard de Clairvaux a été déclaré docteur de l'Église par Pie VIII en 1830.

 

 

Augustin d’Hippone (canonisé)

Né à Thagaste (actuelle Souk-Ahras, Algérie) le 13 novembre 354 et mort le 28 août 430 à Hippone (actuelle Annaba, Algérie).

Absente dans la Bible, la notion de péché originel apparaît en fait sous la plume de saint Augustin.

Pour saint Augustin, chaque être humain est foncièrement à l'état de nature, pécheur. C'est pour cela que le baptême est indispensable dès le commencement de la vie. De ce fait, seule une personne baptisée peut espérer la rédemption, car le baptême marque l'adhésion à la foi chrétienne mais également l'acceptation par l'homme qu'il est pécheur, et par là le passage de son état naturel corrompu à la vie surnaturelle. Saint Augustin reprend les idées de saint Paul sur ce point, et d'ailleurs si le principe de l'esclavage ne fut pas remis en question dans l' Empire romain chrétien, saint Augustin considéra que les hommes étaient de toute façon moralement esclaves envers Dieu, à cause de leurs péchés.

 

 

Paul de Tharse (canonisé)

Né v. 10 à Tarse, en Cilicie (auj. İçe, en Turquie) – mort v. 65 à Rome.

C’est Paul de Tarse (Saint Paul) qui a lancé l’idée que le Christ s’est incarné et a subi le supplice de la croix, pour que Dieu le Père pardonne le péché commis par Adam et Ève, un péché qui a scellé le sort de l’Humanité entière : l’expulsion de l’Éden, la transmission de ce péché à tous les hommes, la condition d’être mortel, les souffrances de l’accouchement, la domination de la femme par l’homme, l’obligation de travailler, la honte de la nudité.

La personnalité et le rôle de Paul de Tarse seront déterminants dans le positionnement de la chrétienté envers la sexualité, le rôle de la femme, du couple et l’organisation familiale. Repris par l’empire romain, ce système de valeurs fut utile à son unité et à son expansion. Le monothéisme avait des vertus d’ordre, d’unité et de reconnaissance de l’autorité.

« Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d'y parler; mais qu'elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leur mari à la maison ; car il est malséant à une femme de parler dans l'Église » (1 Co 14, 34) ; « Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ » (1 Co 11, 2-16). « Que le mari rende à sa femme ce qu'il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari » (1 Co 7, 3).

 


15/01/2011

Lettre à une croyante dans le Un, le Tout et le Rien

 

Je te souhaite une très bonne année, sous le signe de la liberté et du scepticisme.
 
Mais le Un, le Tout et le Rien, tes sages indiens ne sont pas les premiers à écrire des milliers de pages sur le sujet. Plotin, dans notre culture judeo-chrétienne  en a été un des spécialistes. Plotin a été un fondateur du néo-platonisme sur lequel s'est bâti le Christianisme.
 
"L'Un est le principe suprême pour Plotin : cela signifie qu'il contient en lui-même sa propre raison d'être, qu'il n'a besoin d'aucun autre principe d'ordre supérieur pour « exister ». Il est absolument transcendant, à tel point qu'il n'est pas possible de dire ce qu'il est. Il ne se laisse déterminer par aucune catégorie existante ; il n'est même pas à proprement parler. Cet Un qui ne contient pas l'être est pur non-être, non pas par défaut, mais par éminence. Il est assimilé au Bien, par Plotin qui reprend, pour expliquer sa fonction, l'image du Soleil dans la République de Platon. L'Un précède tous les existants, il est leur condition de possibilité, il est leur source. Il ne contient en lui aucune multiplicité, aucune altérité, aucune division et il n'est pas sujet au changement ; il est entièrement Un."
Extrait de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Plotin
 
Tu sais que je suis assez direct, je ne te cacherai pas que pour moi, ce genre de discours est totalement vain, il est proche d'une discussion sur le sexe des anges. Ecrire des milliers de pages sur un principe dont on déclare a priori qu'il est transcendant et qu'on ne peut rien en dire, j'avoue que cela me dépasse !
 
Je crois à l'mmanence et tout ce qui relève de la transcendance me laisse sceptique. Libre à chacun de développer ses croyances, mais en ayant la sagesse de dire : "je crois que " ou bien c'est "ma vérité", et en la gardant pour soi.
 
Je suis attérré par la montée des fondamentalismes et des superstitions qui prospèrent joyeusement à l'ombre de toutes les religions. Je me méfie de tous les gens qui se mettent à genoux d'abord devant Dieu puis devant ses prêtres et ses Gurus.
 
Et je ne parle pas de toutes les croyances dans les pseudo-sciences, les pseudo-médecines, les phénomènes paranormaux et autres joyeusetés qui relèvent de la pensée magique : je crois que tout cela relève de la fuite, de la peur de faire face à la réalité, de la peur de la mort (ah, ce cher Freud) et du besoin de s'en remettre à des prêtres, des mages, des papes, des béatifiés, des saints, des brahmanes, des druides, des imams, des rabbins, des chamanes, des gourous, des faiseurs de miracles, des charlatans, puis des guides, des leaders et des führers, ....
 
Pourquoi ne pas essayer de penser par nous-mêmes ?
 
Il est toujours temps de relire le discours de la servitude volontaire de La Boétie, où il est écrit notamment :
"Soyez résolus de ne plus servir et vous voilà libre !".
C'était vrai sur le plan de la servitude des corps du temps de La Boétie, aujourd'hui cela est encore plus vrai sur le plan de la servitude de l'esprit et de la pensée.

 

03/01/2011

Pour bien commencer 2011


 exo.jpg
En 2010, on a découvert :
 - 80 exo-planètes supplémentaires
 - que certaines bactéries pouvaient remplacer le phospore par l'arsenic (à confirmer)
 - que des galaxies sont situées à 14 milliards d'années-lumière
  - que nous n'étions toujours pas le centre de l'univers.
...
...


 
terre.jpg
Mais on a aussi compris
- qu'aller sur la lune était trop coûteux
 - qu'il n' y a, à ce jour, qu'une planète habitable connue
- que nous ne sommes pas près d'en découvrir une autre vers laquelle nous pourrions nous échapper
 - et donc qu'il nous faut conciler nos rêves et les moyens de les réaliser. 
 ...
 ...
 
 
Je vous souhaite une excellente année 2011, beaucoup de rêves et la forte envie d'en réaliser quelques uns.
 
Et pourquoi ne pas débuter cette année en calculant notre empreinte écologique ?
.
A ce propos en parcourant ces tests d'empreinte écologique, j'ai trouvé qu'ils étaient souvent très naïfs et approximatifs et visaient plus à une prise de conscience qu'à la réelle mesure de notre empreinte. Par exemple, la consommation des ampoules électriques est quand même relativement négligeable par rapport au chauffage ou à la climatisation d'une maison mal isolée.

Il me semble qu'il serait plus facile de calculer une telle empreinte annuelle par foyer en mesurant
- la consommation en Kwh électrique, en m3 de gaz, en litres de gasoil, en stères de bois
- le nombre de km parcouru en auto (et par type de véhicule), en train et en avion
- le poids des consommations les plus coûteuses en protéine (viande rouge, viande blanche, charcuterie, poisson, ...).
En divisant par le nombre moyen de personne dans le foyer, on aurait l'empreinte par personne.
Pour en savoir plus sur l'empreinte écologique :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Empreinte_%C3%A9cologique#Em...

25/12/2010

L'Hoax de la Nasa : la bactérie shootée à l'arsenic sent le soufre

A Thomas

 

Le 2 décembre 2010 tombait sur Internet un communiqué de la Nasa : «une découverte en astrobiologie qui aura un impact sur la recherche de preuve d'une vie extraterrestre». Une conférence de presse doit suivre.

http://www.nasa.gov/topics/universe/features/astrobiology_toxic_chemical.html

La blogosphère s'enflamme, les Ufologues (les croyants du monde des ovnis) exultent ...

Le Nouvel Obs titre : "La Nasa découvre une nouvelle forme de vie extra-terrestre "

« L'agence spatiale américaine aurait découvert "une bactérie dont l'ADN est complètement étranger à ce que l'on connait aujourd'hui", avance le site spécialisé Gizmodo »

 

Où en sommes-nous 15 jours après ? La baudruche s'est largement dégonflée :

« En effet, aucun petit homme vert n'était au rendez-vous fixé aux journalistes, jeudi 2 décembre, au siège de la NASA, à Washington. Mais un microbe californien, tiré des boues saumâtres du lac Mono. Une bactérie baptisée GFAJ-1, dont les caractéristiques pourraient tout de même conduire à une révision fondamentale des règles du vivant, où qu'il soit.

La vie sur Terre repose en effet sur six éléments : oxygène, carbone, hydrogène, azote, soufre et phosphore. La particularité de GFAJ-1, c'est qu'elle peut croître dans un milieu où le phosphore est remplacé par l'arsenic, son plus proche voisin dans le tableau périodique des éléments. »

La Nasa est tombée bien bas. Confrontée à une triste réalité budgétaire, elle a tenté de s’en sortir par une opération Marketing à la limite de la désinformation.

La réalité de la Nasa, c‘est la fin du rêve américain de domination de l’espace, dont l’apogée a été marquée il y a quarante ans par les missions Apollo et les premiers pas de l’homme sur la lune.

La triste réalité c’est la fin de la navette spatiale, qui fût globalement un échec et une impasse : plus chère, moins fiable (explosions de Columbia et Challenger, 14 morts) et moins disponible que les lanceurs classiques, la navette américaine a logiquement été abandonnée laissant la Nasa sans lanceur pour des vols habités. Le programme Constellation et son lanceur Orion lancé par Crazy Bush, ont été abandonné faute de financement.

Dans ce domaine, comme d’autres, Obama a été obligé de nettoyer les écuries d’Augias. Pour la Nasa ce fût l’atterrissage brutal. L’opération retour sur la lune est « enterrée ».

Dans le même temps, Soyouz retrouve une nouvelle jeunesse, après cinquante ans de bons et loyaux services. Ce sera, en 2012, le seul lanceur pour rejoindre l’ISS, la Station Spatiale Internationale.

Et la Chine et le Japon affichent leurs ambitions spatiales, bientôt suivis par l’Inde.

C’est dans ce contexte que la Nasa lutte pour préserver ses budgets colossaux et pour cela, elle doit continuer de faire rêver les états-uniens de base … Les faire rêver avec un programme réorienté vers la recherche de la vie extra-terrestre.

Vie extra-terrestre sur des planètes comme Mars, avec un programme d’envoi de robots dès 2011. Mais le retour d’échantillons sur terre n’est prévu qu’après 2020.

Donc en attendant, il faut se contenter d’étudier la vie ici et maintenant sur terre, avec des projets d’astrobiologie, c’est à dire de recherche sur l’origine de la vie, éventuellement extra-terrestre.

C’est dans ce cadre que la Nasa a recruté en 2010 une chercheuse du joli nom de Felisa, pressée de se faire un nom dans le monde scientifique. Elle avait en effet découvert en 2009 une souche de bactérie bizarre dans le lac Mono (Californie), quelle avait prénommée GFAJ. GFAJ, oui bien sûr comme " Get Felisa a Job ".

mono_lake01-09.jpgFelisa Wolfe-Simon (NASA-USGS) a eu l'idée de shooter cette bactérie à l’arsenic, pour voir comment elle réagissait. Et aurait elle-même été surprise de constater que le poison s'intégrait sans dommage au coeur même de la machinerie microbienne, y compris dans l'ADN et dans le carburant cellulaire, l'ATP. D’où le communiqué du 2 décembre…

 

 

 

 

La Nasa n’en est pas à son premier Hoax. L'exemple le plus célèbre de ses dérapages médiatiques remonte à 1996. Le 16 août de cette année-là est publié dans Science un article annonçant la découverte de traces biologiques fossiles au sein d'une météorite martienne, ALH84001, retrouvée en Antarctique douze ans plus tôt. Il s’avère peu de temps après qu’il s’agit probablement d’une contamination terrestre.

 

"Outre-Atlantique, le doute à l'égard de l'annonce mise en scène par la NASA s'est diffusé via des scientifiques bloggeurs. Rosie Redfield, de l'université de Colombie-Britannique, dont le site a attiré rapidement des milliers de visiteurs, a décidé d'adresser ses critiques, saignantes, à la revue Science, qu'elle accuse de ne pas avoir correctement évalué le travail soumis par Felisa Wolfe-Simon. Cette dernière a vite compris que la politique choisie par la NASA - ne pas répondre à des objections émanant de la blogosphère - n'était pas tenable. Elle devrait aussi rapidement diffuser GFAJ auprès des laboratoires qui souhaiteraient vérifier ses conclusions. Ou les invalider."

 A suivre ...

Prochaines étapes des découvertes de Felisa :

GFAN : Get Felisa A Name

GFAP : Get Felisa A Price


 

22/12/2010

RAS-LE-BOL des HOAX !

 

HOAX – HOAX- HOAX - HOAX – HOAX- HOAX- HOAX – HOAX- HOAX- HOAX-


« Un de mes amis m'a envoyé ce mail. Je ne sais pas si cela peut vous aider mais c'est quelqu'un de sérieux.

Bon dimanche à vous.


XXXXX


Chers amis, je crois qu'il faut en tenir compte !!! Pour ton ordinateur et le mien, fais
circuler cet avis à tes amis, famille, contacts!!  
 

 

 Dans les prochains jours sois attentif: n'ouvre aucun message avec une archive annexe appelée:  Actualisation de Windows live, indépendamment de la personne qui te l'envoie. C'est un virus qui brûle tout le disque dur. Ce virus viendra d'une personne connue que tu as dans ta liste d'adresses. C'est pour cela que tu dois envoyer ce message à tous tes contacts. 

 

Si tu reçois le message appelé : Actualisation de Windows live, même si c'est envoyé par un ami, ne l'ouvre pas et arrête immédiatement ton ordinateur. C'est le pire virus annoncé par CNN. Il a été classé par Microsoft comme le virus le plus destructeur qui ait existé. Ce
virus fut découvert hier après midi par Mc Afee, et il n'y a pas de possibilité de dépannage pour ce genre de virus. il détruit simplement le Secteur Zéro du Disque dur.
 

Souviens-toi : si tu l'envoie à tous tes contacts cela bénéficie à nous tous » 


 

Le phénomène des Hoax est étonnant ! Il est intéressant de passer 5 minutes à analyser l'Hoax type :

 

1. un danger menace la communauté. ("tes amis, ta famille")

2. il est annoncé par des autorités compétentes (CNN, MacAffee, Microsoft, "C'est quelqu'un de sérieux" !!!)

3. c'est le mal absolu : "le virus le plus destructeur qui ait existé"

4. cette menace se situe dans un contexte techno-scientifique très flou ou carrément délirant.  («C'est un virus qui brûle tout le disque dur »"il n'y a pas de possibilité de dépannage pour ce genre de virus. il détruit simplement le Secteur Zéro du Disque dur" ). Peu importe, il s'adresse à une communauté de croyants qui ne se situe pas dans le monde rationnel.

5. le message est comminatoire, tu dois sauver la communauté, c'est impératif pour le bénéfice de tous : "c'est pour cela que tu dois envoyer ce message à tous tes contacts", "souviens-toi : si tu l'envoies à tes connaissances cela bénéficie à nous tous".

 

 

La simple lecture de ces messages, qui ont tous en gros la même structure, devrait alerter celui qui le reçoit. Mais apparemment il est difficile de résister au besoin de prendre la posture du bon samaritain ou du sauveur face à un danger qui menace la communauté, et tout cela un quelques clics.



Hoax signifie « canular » en anglais. Les principaux types d'HOAX sont les faux virus, les chaines de solidarité bidon, les fausses informations, les arnaques, 


Pour ne pas tomber dans le piège des hoax, il suffit souvent de les lire et de faire preuve de sens critique. Puis de rompre la chaîne de la désinformation et de s'informer.  Par exemple en consultant les sites qui répertorient  les principaux HOAX :

a) http://www.hoaxbuster.com - est un site qui a pour but de chasser les hoax. A visiter donc en cas de doute, ainsi que pour sa documentation sur les hoax

b) http://www.hoaxkiller.fr - est un site qui a pour but de chasser les hoax. A visiter donc en cas de doute, ainsi que pour sa documentation sur les hoax.

c) http://www.secuser.com/hoax - dénombre les faux virus les plus actifs en France.

 

A bientôt au prochain HOAX !

 

13/12/2010

Se faire des ennemis sur Facebook

Il manque un concept clé dans Facebook, c'est le concept d'ennemi.

Dans un monde capitaliste sans pitié, ou la règle est le "chacun pour soi", il faut en effet savoir qui est avec soi mais aussi qui est contre soi.

Il faut pouvoir décliner les règles de base de la vie en société :

  • "Les amis de mes amis sont mes amis"
  • "Les ennemis de mes amis sont mes ennemis"
  • "Les amis de mes ennemis sont mes ennemis"
  • "Les ennemis de mes ennemis sont mes amis."

 

Capture plein écran 13122010 082505.bmp.jpg

 

 

 

Ensuite on pourra bâtir des sociogrammes dans lesquels chacun pourra mieux se situer dans la chaîne des amitiés/inimitiés.

 

 

 

 

 

Bon tout ce qui précède est au second degré, vous l'aurez compris. La meilleure solution c'est de désinscrire de Facebook.

 

HIT-THE-FACEBOOK-FINANCIALLY-THOUGH-BOYCOTT.jpg

 

Pour info campagne de Boycott en Allemagne :

http://www.infos-du-net.com/actualite/16839-facebook-alle...

11:53 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : facebook, boycott, ennemis

11/12/2010

Facebook, Diaspora et La Boétie (2)

Faisons un peu d'associations libres :

 

Facebook

Dans Facebook, il y a "face", visage et "book", livre, répertoire, ... "Face", visage ça fait penser à "de face et de profil", "photos de face et de profil", tiens, tiens ... et livre, répertoire cela fait penser à "inventaire", à "fichier" ... et si on associe les deux cela fait penser à "fichier anthropométrique" (Bon sang, mais c'est bien sur !).

Et si on cherche des images on pourrait projeter :Capture plein écran 10122010 120940.bmp.jpg

Ou bien encore :

378px-Bertillon_-_Signalement_Anthropometrique.png

 

Le génie des créateurs de Facebook a été d'obtenir que chacun d'entre nous dresse sa propre fiche anthropométrique. Evidemment ce n'est pas celle qu'Alphonse Bertillon avait inventée, mais c'est encore plus subtil. C'est maintenant une fiche psychométrique. En remplissant les profils de Facebook, nous mettons sur la place publique notre intimité psychologique et nous en perdons la propriété ...

 

 

Diaspora

Dans Diaspora, il y a les racines grecques Dia et Spora, dia, à travers, et sporá ensemencement.

Dispersion, ensemencement, il y a plusieurs sens dans Diaspora :
-  cela peut être le 
phénomène de dispersion d'une partie d'une population, d'un peuple ou encore d'une ethnie, au-delà de ses frontières nationales

- Par extension cela peut désigner cette communauté dispersée elle-même

- Diaspora, c'est aussi l'ensemble des liens au sein de la communauté dispersée, et des liens de cette communauté avec ses origines.

Pour constituer une diaspora, les communautés d'expatriés doivent en effet conserver des attaches avec le pays d'origine, ou des pratiques ou des habitudes propres au pays. Ce niveau d'attachement est cependant variable; les liens peuvent être économiques, politiques ou culturels. Si les liens sont rompus voire inexistants, il ne s'agit pas d'une diaspora. Les communautés dispersées se donnent souvent des organisations, des porte-parole ou des rituels permettant le maintien du lien. 

 

" T'es sur Facebook ?" 

Symboliquement Facebook, c'est le fichage préalable à l'enfermement. Et le plus subtil, c'est que c'est un enfermement volontaire, celui qui nous fait suivre les canons de la mode et de la pression du milieu.

Comme le téléphone portable, Facebook est quasiment devenu une obligation sociale.

Si t'es pas sur Facebook, tu seras bientôt isolé, ostracisé, tu risques d'avoir du mal à trouver des zamis, un(e) copin(e), un boulot,  ...


Symboliquement, Diaspora s'inscrit dans la continuité d'un Internet espace de liberté et d'échange, espace de gratuité non soumis aux lois des "marchés".

Diaspora, c'est l'imaginaire d'un outil capable d'aider à retisser des liens sociaux décentralisés dans un monde où nous sommes tous plus ou moins déracinés.

Il est toujours bon de rêver ...

 

17:47 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (1)