Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2012

Le phénomène Mélenchon

Je ne sais pas si vous avez écouté Mélenchon à Marseille.

Etonnant !
Il y a du de Gaulle, beaucoup de de Gaulle,
il y a un verbe flamboyant,
Il y a beaucoup de références à l'histoire,
il y a énormément de lyrisme,
il  y a de l'internationalisme,
il y a une énorme foule enthousiaste,
il y a la plage de Marseille
il y a des critiques très justes du monde libéral européen ou mondialisé,
il y a beaucoup de rêve et aussi beaucoup d'irréalisme,
il y a un discours très clair contre le lepénisme et autres ostracismes,
il y a un renouveau des meetings populaires de terrain,
il y a un vrai discours républicain,
il y a une remobilisation surprenante du PC,
il y a un discours proche des préoccupations quotidiennes de la "France d'en bas"
Il y a manifestement un évènement politique qui secoue la morosité de la campagne électorale,
Y a-t-il une nouvelle page de l'histoire de la gauche ?
N' y a-t-il pas quelques divagations,notamment écologique?
N' y a-t-il pas un début de culte de la personnalité ?
il y a manifestement une force en puissance,
reste à savoir dans quelle direction,
mais il y a une grande victoire, c'est celle du verbe, de la langue,

"comme il est misérable de nous accabler, à l'heure où, nous les rouges, nous avons repris pleinement la bannière tricolore de la patrie, un instant abandonnée dans des mains indignes d'elle, c'est nous qui chantons en même temps, puisque les paroles ont été inventées l'une pour l'autre, l'internationale et la marseillaise en même temps "
"nous sommes là pour être le rouge du drapeau de la patrie tout entière"
"Au printemps de quoi rêvais-tu ?"

Mélenchon + Hollande = Martine Aubry 1er ministre

Mais cela suffit-il pour nous sortir de la mouise ?