Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2010

Le Riz au poivron pour les nuls

Recette de famille

 

A Marie

 

A la demande expresse de Marie qui m’a appelé au secours, je publie donc bien volontiers cette recette de riz au poivron. Elle n’est pas bien compliquée, mais une fois encore, quelques petits trucs peuvent transformer un simple plat d’accompagnement en  vrai plaisir gustatif

 

Ingrédients pour 4 :

- 300 g de riz (compter 75 g de riz par personne). On peut prendre du riz long étuvé ou bien du riz Thai ou basmati (qui donneront un riz plus collant).

- 1 ou 2 poivrons (peu importe la couleur mais j’ai un faible pour le rouge ou le jaune qui donnera un plat plus coloré

- éventuellement 1 oignon (personnellement je n’en mets pas)

- une portion d’extrait de bouillon de poule

- une cuiller à soupe d’huile, ou mieux une cuiller à soupe de graisse de canard

- de l’eau (1,5 fois le volume de riz)

 

 

Le plus simple est de le faire en autocuiseur

- couper les poivrons en morceaux pas trop fins

- placer l’huile ou la graisse de canard dans la cocotte avec le riz à feu vif

- après 2 ou 3 mn, ajouter les poivrons

- après 5 mn, ajouter l’eau et l’extrait de bouillon de poule

- fermer l’autocuiseur et laisser à feu vif jusqu’à rotation de la soupape ( émission de la vapeur)

- réduire à feu doux et compter de 15 à 20 mn de cuisson.

 

Accompagne très bien les grillades ou les volailles.

Je le recommande pour accompagner des rognons d’agneau à la crème. C’est tout simplement le bonheur des papilles …

 

29/04/2010

Les moules marinières pour les nuls

A Manou

 

mou28.jpg

Le problème, avec les moules, c'est qu'elles lâchent beaucoup de jus au moment de la cuisson, ce qui empêche de faire une cuisson vapeur, bien préférable à un gros court-bouillon.

Pour éviter cet inconvénient, mettre les moules dans un égouttoir au frigo bien froid juste après les avoir lavées et les laisser plusieurs heures. Les sortir une heure avant la cuisson pour qu'elles reviennent à température ambiante. Les moules vont s'ouvrir et lâcher leur jus, ce qui permettra de les cuire à l'étouffée, dans un minimum de liquide. Il faut aussi les cuire par petite quantité afin de bien les saisir en début de cuisson.

On pourra ainsi réussir facilement plusieurs types de sauce : sauce marinière (ail, échalottes, oignons, persil et une branche de celeri), sauce à la crême, sauce au curry, ...

 

Bien sûr, il faut au préalable bien choisir les moules, elles sont meilleures lors des mois en "R". Il faut des moules très fraiches et bien charnues. Eviter absolument les moules conditionnées sous plastique.

22/04/2010

Une délicieuse purée de Celeri

A Fanny

 

Ingrédients : un celeri bien ferme et 4 à 5 pommes de terre (par exemple pommes de terre de Noirmoutier).

Cuire l'ensemble à la vapeur dans une cocotte minute pendant une petite demi-heure. Verser le celeri et les pommes de terre dans un grand bol avec un petit peu d'eau de cuisson. Ecraser avec un presse-purée manuel. Ajouter deux ou trois cuillers à soupe de crème fraiche et mélanger vigoureusement avec une cueiller en bois. Saler et poivrer.

Voilà, c'est prêt. Cette purée accompagnera merveilleusement une pintade rôtie.

21/04/2010

La tourte aux fruits de mer

A Fanny

 

Voilà une recette très facile mais qui vous permettra de régaler vos convives.

 

Ingrédients : Pâte à tarte brisée, une courgette ou un bol d'épinards, un bol de moules, un filet de poisson (lieu ou colin), crème fraiche, Curry, Curcuma, Gruyère râpé.

Etaler la pâte sur une platine. Garnir la moitié de la pâte avec les courgettes coupées en rondelle ou bien avec les épinards, ajouter les moules et le filet de poisson en petits morceaux. Saupoudrer de gruyère râpé. Mélanger la crème fraiche et le curry + un peu de curcuma et verser sur la garniture. Ne pas hésiter à mettre pas mal de curry ! Refermer la tourte en rabattant la moitié de la pâte non couverte de garniture. Bien sceller les bords de la pâte. Mettre au four à 200°/220° pendant 25/30 mn.

Servir avec une salade verte. C'est tout simplement délicieux.

20/04/2010

La tarte au chocolat "Bamako"

A Anne-Charlotte

 

C'est une tarte au fort goût de chocolat et qui reste d'un moelleux bien fondant.

En fait la recette est très simple et on peut la faire avec des enfants dès 4 ou 5 ans.
C'est en gros un 4 quarts (4 oeufs, 200 g de chocolat noir de cuisine, 200 g de beurre salé (un peu moins si vous craignez le cholestérol), 200 g de sucre en poudre) + 1 cuiller à soupe de farine.

Faire fondre le chocolat et le beurre à feu doux, bien mélanger. Retirer du feu. Ajouter le sucre dans lequel on aura au préalable incorporé la cuiller de farine. Ajouter les 4 oeufs entiers. Verser dans un moule à tarte et mettre au four moyen (4 ou 160 °). Laisser un quart d'heure - vingt minutes et retirer dès que c'est cuit. La tarte est bonne que si elle n'est pas trop cuite.

 

Pouquoi Bamako ? Et bien c'est à Anne-Charlotte que je dois cette recette et nous l'avons dégustée à Bamako à l'occasion de l'anniversaire de son fils Clément, sur la route du pays Dogon ...

17/04/2010

La fondue savoyarde pour les nuls !

A l'intention d'Anne-Marie et Laetitia qui s'obstinent à râper le fromage !

 

La principale difficulté dans la confection d'une fondue savoyarde est de faire fondre le fromage de façon homogène et de bien le dissoudre dans le vin blanc. Assez souvent malheureusement, on obtient 2 phases différentes, une boule de fromage un peu caoutchouteuse et une phase liquide comprenant le vin et la graisse du fromage.

Le truc pour réussir à faire une fondue homogène est de ne pas râper le fromage ! Tous les Suisses et quelques Autrichiens vous le diront, pour préparer une fondue, pas question de râper le fromage, il faut le couper en fines tranches. Quand on a compris ce truc, tout devient très simple.

Ingrédients : 3 ou 4 fromages (Emmental, Gruyère, Beaufort, Comté), 2 ou 3 gousses d'ail, Noix de muscade, sel, poivre, vin blanc pas trop sec (vin d'Alsace pour ceux qui aime, moi je préfèrre le Bordeau blanc ou bien du Chardonnay), pain pas trop frais et sans trop de mie.

Ustensile : Caquelon, cuiller en bois, petit réchaud à alcool, fourchettes à fondue.

Bien frotter les gousses d'ail dans le fond et les bords du caquelon, couper le fromage en fines trances, les placer dans le caquelon et couvrir de vin blanc. Saler, poivrer et râper une noix de muscade. Pour ceux qui aime bien l'ail, rajouter le reste des gousses qu'on enlèvera avant de servir. Mettre à feu doux, et tourner de temps en temps sans trop d'énergie. Comme pour la mayonnaise, je vous laisse le choix du sens (sens direct ou sens inverse des aiguilles d'une montre en fonction de l'hémisphère dans lequel vous vous trouvez !).
Le fromage doit fondre rapidement (environ 15 à 20 mn). Pour une meilleure fusion du vin et du fromage, vous pouvez rajouter au dernier moment un mélange Kirsch + Cuiller de maïzena. Voilà, une fois le pain coupé en petit morceau, c'est prêt à servir.

A vos fourchettes !